Réseaux sociaux hippiques Linkedin Twitch
Facebook
Twitter
LinkedIn

Quels sont les meilleurs réseaux sociaux pour suivre les courses hippiques ? 5/5 Twitch, LinkedIn, etc… les cours annexes ?

A l’heure où votre smartphone regorge d’applications de réseaux sociaux, quels sont ceux où trouver le maximum d’informations sur les réseaux sociaux ? Après Twitter, Facebook, Instagram ou Tik Tok, explorons le reste des médias sociaux pour voir s’ils sont hippiques ou pas… Avec Twitch et LinkedIn, on voit une montée en puissance.

Twitch : le live, alliée des courses

Depuis longtemps maintenant, les courses hippiques ont lieu 365 jours par an ! Des dizaines de milliers d’heures de compétition en direct. Et pour ceux qui fréquentent parfois les bars où les parieurs peuvent faire le papier, ils ont pu constater que ce qui importe beaucoup à ceux qui ont pour passion le pari hippique est l’échange.

Quand on déplace cette idée sur un support digital, on fonce vers Twitch. A la base, Twitch permettait aux gamers de partager leurs parties en ligne mais ce réseau social a depuis longtemps dépassé les frontières des jeux vidéos et vous pouvez suivre des cours de tricot aussi bien que, désormais, des courses hippiques. Plus récemment, Twitter a aussi profité de cette tendance avec “spaces”, des forums de discussion qui permettent de retrouver cette ambiance “café du commerce”. Il n’en reste pas moins que sur Twitch, les courses n’en sont qu’à leur phase d’expérimentation.

Retour à Twitch avec quelques parieurs qui ont créé des chaînes pour commenter les réunions de courses tandis qu’ils les regardent, donner leur avis, leurs pronos. Ces comptes restent assez rares. @Marikigai avait réalisé un live d’1h30 avec son grand-père qui racontait le comment du pourquoi de sa passion pour les courses.

Les chaînes officielles ont la chance de pouvoir avoir les droits sur les images des courses hippiques. Ainsi, sur “La clique du Turf”, par PMUTV qui vont de l’analyse à des commentaires de réunions complètes comme sur les courses suédoises par exemple. Equidia_TV commente aussi plusieurs réunions par semaine avec une animation réalisée par les membres les plus jeunes de la rédaction de la chaîne hippique. 

LinkedIn, hippiquement pro

Les courses recrutent et pas que pour monter à cheval. Le secteur développe sa communication et nombre d’acteurs, institutions, entraîneurs, hippodromes, écoles, entreprises innovantes, agences marketing spécialisées (comme Karisma Consulting) sont présentes sur ce réseau social professionnel.

Côté entraîneurs, prime aux galopeurs où certains entraîneurs ont compris que la seule communication dans son secteur n’était plus d’actualité comme Sebastian Caceres qui montre son quotidien à Chantilly pour recruter des propriétaires ou Christopher Head, héritier d’une longue lignée d’entraîneurs mais qui revisite son métier avec l’accompagnement d’une agence marketing.

Au trot, il faut saluer la pédagogie de l’écurie Guillet qui présente avec esthétisme tous les aspects de la filière trot pour mieux mettre en valeur les atouts de cette structure bretonne.

Côté hippodromes, si certains présentent leurs actualités hippiques, d’autres se servent de Linkedin à d’autres fins : l’hippodrome de Vichy l’utilise comme plateforme de ses offres d’emploi tandis que les hippodromes de Lyon promeuvent leurs activités annexes comme l’accueil événementiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.